UN CENTRE DE FORMATION COLLÉGIALE DANS LA POINTE-DE-L’ÎLE – Les cégeps de l’Est de Montréal lancent une étude préliminaire

9 octobre 2019

En marge du lancement du Livre blanc Cap sur l’Est : Propositions pour un développement économique renouvelé de l’Est de Montréal, les directions générales des cégeps de l’Est de Montréal, M. Sylvain Mandeville (Marie-Victorin), Mme Malika Habel (Maisonneuve) et M. Denis Rousseau (Rosemont) sont heureuses d’annoncer des travaux en cours pour la réalisation d’une étude préliminaire sur les besoins visant à doter la Pointe-de-l’Île d’un modèle innovant de centre de formation collégial en réponse aux besoins des étudiants, en matière d’éducation supérieure.

« La formation collégiale et les centres collégiaux de transfert de technologies sont des leviers incontournables de développement social et économique durable. L’Est de Montréal connaîtra une croissance importante au cours des prochaines années. Les projets qui se concrétiseront vont permettre d’assurer le plein essor de cette partie importante de l’île de Montréal et d’améliorer le bien-être de sa population. De plus, les projets de transport permettront d’améliorer l’offre de service dans l’Est de Montréal. Les trois cégeps, chacun dans sa zone d’expertise, veulent être des partenaires de choix pour le développement de l’Est », expliquent Mme Habel et MM. Mandeville et Rousseau.

Le projet vise à assurer une offre de proximité à une population en forte croissance. Ainsi, les cégeps souhaitent soutenir une transition optimale du secondaire vers le collégial. C’est pourquoi la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPI) s’intéresse au projet. « Compte tenu de l’augmentation importante du nombre d’élèves de niveau secondaire que la Commission scolaire connaîtra au cours des prochaines années, la bonification de l’offre de service collégial dans la pointe est de l’île de Montréal nous apparaît comme une avenue à prioriser », a souligné M. Miville Boudreault, président de la CSPI.

Ainsi, par un tel projet, les trois cégeps de l’Est souhaitent s’intégrer pleinement dans l’écosystème d’innovation et de développement qui est en construction dans leur milieu. Depuis plusieurs années, ils contribuent activement, dans leurs créneaux distincts, au développement de l’Est, tant par la formation et la recherche que par leur présence dans les différentes instances et auprès des différents partenaires du développement économique comme la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, le Comité de développement de l’Est de Montréal, les élus de différents paliers actifs sur le territoire, le Gouvernement du Québec et la Ville de Montréal.